Environnements virtuels, conteneurs et reproductibilité scientifique

La nécessité de la reproductibilité en informatique

Qu'est ce que la reproductibilité ?

La reproductibilité d'une preuve scientifique est la proximité des mesures observées sur une même grandeur en suivant la méthode décrite correspondante. (e.g. une publication et son code source approuvés par des pairs dans une revue scientifique)

Pourquoi travailler de façon reproductible ?

En pratique, cela permet de valider les expériences scientifiques sans en garantir l’exactitude, la justesse ou la pertinence. C'est aussi utile pour tester une hypothèse et faciliter la diffusion et la publication des résultats. En ce qui concerne, le calcul numérique et les simulations, à l'exigence de réplicabilité et de reproductibilité, il faut encore ajouter la reutilisabilité.

Comment travailler de façon reproductible ?

Règle des 5 R (ReSciences)

Reexécutable

Répétable

Replicabilité

Reproductibilité

Réutilisable

Les environnements virtuels sont des environnements reproductibles

Les industries et laboratoires de recherche font une usage massif des machines virtuelles. Ces machines permettent d'exécuter des applications dans un système opérateur invité qui utilise du matériel virtuel émulé par le système opérateur hôte de la machine réelle. Dans cet article, nous nous interressons à la virtualisation. L'interêt de la virtualisation est de pouvoir ignorer les caractéristiques du système opérateur hôte et d'émuler un autre système permettant ainsi d'avoir un environnement portable et donc reproductible d'une machine à une autre. Par exemple, Java fonctionne selon le principe de virtualisation (oui. JVM signifie Java Virtual Machine). Virtual Box est un des outils les plus populaires pour construire des machines virtuelles.

Qu'est ce qu'un conteneur ?

L'isolation entre le système hôte et invité est excellente mais il est coûteux d'émuler le matériel virtuel et d'executer le système opérateur invité en entier. Les conteneurs sont une sorte de variant en plus léger : en exploitant directement les couches les plus basses du système hôte (noyau), les conteneurs fournissent une isolation presque équivalente à celle des machines virtuelles et à un coût bien moins élevé en terme de performance.

Donc, le conteneur est une machine virtuelle allégée qui est utilisée pour exécuter une application dans un environnement isolé et reproductible. Un conteneur est instancié à partir d'une image. Une image est une description statique d'un conteneur qui peut être partagé avec vos partenaires et à partir de laquelle le conteneur peut être instancié et executé.

Singularity

Singularity permet de contrôler des environnements virtuels. Les conteneurs de Singularity peuvent être utilisé pour empaqueter des workflows scientifiques entiers, leurs logiciels, leurs dépendances et même des données. Cela signifie que vous n'avez pas besoin de demander à un administrateur système d'installer programmes et librairies, désormais il suffit de les placer dans votre conteneur et de l'exécuter directement sur le cluster de calcul.

Monter une image

Dans le fichier suivant, que nous appellerons Singularity.myRecipe, nous initialisons notre conteneur par une image de ubuntu par docker, sur laquelle nous ajoutons les paquets wget et build-essential. Nous créeons également à l'intérieur du conteneur, un dossier qui contient nos données. En fait, nous pouvons donner n'importe quel commande bash dans ce fichier bootstrap.

Bootstrap:
dockerFrom: ubuntu:latest%post
apt-get update && apt-get -y install
wget build-essential
mkdir /data

Pour monter le conteneur à partir de cette recette:

sudo singularity build example.simg Singularity.myRecipe

Le conteneur est contenu dans le fichier example.simg. Nous avons crée un environnement virtuel portable pour notre analyse scientifique. Il faut toutefois noter qu'il est nécessaire d'avoir les privilèges administrateur sudo pour monter un conteneur à l'aide de Singularity.

Commandes

Pour aller dans le conteneur et lancer un terminal shell dedans :

singularity shell example.simg

Pour exécuter une commande bash (par exemple ls /data) depuis un conteneur :

singularity exec example.simg ls /data

Un cas un peu sioux, lorsque vous travaillez sur un disque monté sur /media/disk, alors il vous faut changer le chemin absolu du conteneu :

singularity --bind /media/disk:/media/disk shell example.simg

Télécharger des conteneurs prêts à l'emploi

Des images déjà montées sont disponibles sur le registre https://singularity-hub.org (vous pouvez admirer ma collection personnelle de conteneurs ici).

For instance, you can download a container with the required software to run my metabarcoding analysis:

Par exemple, vous pouvez télécharger un conteneur qui contient tous les logiciels nécessaires pour des analyses en lien avec le metabarcoding :

singularity pull --name ednatools.simg shub://Grelot/bioinfo_singularity_recipes:ednatools

Executer vsearch depuis le conteneur:

singularity exec ednatools.simg vsearch --help

Docker

Docker peut empaqueter des applications et leurs dépendances dans un conteneur qui peut être exécuté sur n'importe quel système linux. Cela permet à vos applications de tourner sur une grande variété de machines, tels que les plate-formes de calcul scientifique ou les cloud privés ou publiques.

Monter une image

Docker monte un conteneur à partir d'un fichier de configuration nommé Dockerfile ou recette dans le dossier workdir. Voici comment monter une image avec l'application apache.

FROM debian:stable
MAINTAINER vdahmane@gmail.com
RUN apt-get update && apt-get upgrade -y && apt-get install -y apache2 telnet elinks openssh-server
ENV VARIABLE ma-variable
EXPOSE  80
EXPOSE 22
CMD ["/usr/sbin/apache2ctl","-D","FOREGROUND"]

La commande suivante permet de monter le conteneur de cette recette en utilisant docker :

docker build -t mycontainer workdir

A présent, nous pouvons exécuter apache depuis le conteneur :

docker run -d -P 9999:80 --name=Debianapache mycontainer:latest

Commandes

Exécuter une commande bash (echo "hello") depuis l'interieur du conteneur:

docker exec -d mycontainer echo "hello"

Shell interactif depuis le conteneur:

docker exec -it mycontainer bash

Télécharger un conteneur prêt à l'emploi avec docker

Pour télécharger une image ou plusieurs, il faut utiliser la commande docker pull. Si aucune étiquette n'est fournise, Docker considère l'étiquette ayant pour valeur :latest par défaut. La commande suivante permet de récupérer l'image de debian:jessie (étiquette jessie) :

docker pull debian:jessie

Vérifier les images déjà chargées sur docker en local :

docker image ls

Les différences entre Docker et Singularity

Singularity est un exécuteur de conteneur tout comme Docker mais les deux ont une approche différente. Singularity favorise l'intégration plutôt que l'isolation du système invité, tout en conservant les restrictions de sécurité dans le conteneur et tout en fournissant des images reproductibles et faciles à partager.